Download Guide_p_233_dagogique.pdf PDF

TitleGuide_p_233_dagogique.pdf
Tags Languages Cinderella Semiotics Pedagogy
File Size5.5 MB
Total Pages172
Document Text Contents
Page 1

Michel Guilloux
Édith Turbide

Marie-Françoise Né
Marie Rousse

En collaboration avec Catherine Dollez et Sylvie Pons

B1

Guide pédagogique

Page 2

Couverture : Nicolas Piroux
Adaptation graphique et mise en page : 
Coordination éditoriale : Sarah Billecocq

ISBN : 978-2-01-155818-3
© Hachette Livre 2013, 43, quai de Grenelle, F 75905 Paris Cedex 15.

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Le code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes des articles L. 122-4 et L. 122-5, d’une part, que « les copies ou
reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que
les « analyses et les courtes citations » dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou
partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite ».
Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français de
l’exploitation du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les
articles 425 et suivants du Code pénal.

Crédits photographiques

Shutterstock : p. 176 Parc France miniature © Kiev.Victor ; Cochons © Eric Broder Van Dyke ; p. 177 Carrousel © Tlorna ;
Porte © Michal Ninger ; p. 184 Trois femmes © Depiano ; p. 196-215 Pictos une bulle / deux bulles © Tribalium ;
Picto haut-parleur © RedKoala ; Picto crayon © nubenamo.

Autres : p. 184 Portrait d’Émile Zola © Photothèque Hachette Livre ; p. 185 Affiches La Reine Margot et Les Misérables
© prod/Hachette Filipacci.

Page 86

86

>> J
,
agisDossier 5

>  Livre de l’élève p. 82-99

Contenus socioculturels • Thématiques
Les mouvements sociaux en France
La solidarité et l’entraide
L’engagement politique
L’humanitaire

Objectifs sociolangagiers
Objectifs pragmatiques

Ouvertures – comprendre des documents littéraires sur des injustices sociales
– s’engager sur de grandes questions de société

La vie au quotidien – comprendre et reproduire la composition d’une pétition
– demander des précisions sur un mouvement de protestation

Outils pour… – aider et encourager
– promouvoir une action de solidarité
– exprimer des objectifs
– exprimer la durée

Points de vue sur… – identifier et présenter des manifestations populaires
– produire des paroles d’encouragement
– comprendre l’interview d’une grande figure de la résistance
– prendre parti dans un débat

Paroles en scène – scander des slogans
– jouer une scène de théâtre sur l’engagement

Projet – faire un programme pour la Journée de la gentillesse

Objectifs linguistiques
Grammaticaux – le participe présent

– le gérondif
– l’expression du but
– les prépositions de temps

Lexicaux – le vocabulaire du point de vue et de l’engagement
– l’encouragement, l’entraide et la solidarité
– les slogans
– le vocabulaire des mouvements sociaux

Prosodies – l’intonation dans l’expression de slogans

Phonie-graphie – le h aspiré
– les liaisons

Vers le DELF B1 – compréhension de l’oral
– production orale : expression d’un point de vue

> Lexique thématique > p. 182 > Abécédaire culturel > p. 192-194

Page 87

87

J
,
agis D5

Pages de sommaire >  Livre de l’élève p. 82-83
Illustration : Faire observer aux apprenants le titre du dossier (« J’agis ») et leur faire rapidement décrire la photo
(des dominos basculent les uns contre les autres, s’entraînant tous dans leur chute). À partir de ces deux éléments,
leur faire faire des hypothèses sur la thématique du dossier (on va sans doute parler des conséquences qu’un évé-
nement initial, petit ou grand, peut entraîner sur un tout, c’est-à-dire de l’importance que peuvent avoir les actions
d’une personne sur l’ensemble de la société). Préciser cette thématique à l’aide de l’expression « effet domino »
(réaction en chaîne qui peut se produire à la suite d’un changement mineur) qu’on peut associer au célèbre « effet
papillon » (un simple battement d’aile d’un papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ?).
Citations : Faire ensuite confirmer cette interprétation en demandant aux apprenants d’expliquer la phrase de
Saint-Just (on n’a aucune chance de gagner les batailles auxquelles on ne participe pas : on ne gagne pas toujours
quand on participe mais on est sûr de perdre si on laisse les autres agir à notre place). Saint-Just a-t-il raison ou
tort ? Pour répondre à cette question, faire réfléchir les apprenants sur la deuxième citation (il s’agit cette fois
d’un dicton populaire qui relativise les bénéfices de l’action à tout prix : il ne faut pas agir et se battre n’importe
comment). Dans ce dossier, on va donc identifier quelques-uns des problèmes de la société et réfléchir aux façons
d’agir pour les résoudre au niveau individuel et collectif.

Saint-Just (Louis-Antoine de Saint-Just, 1767-1794), est une figure importante de la Révolution française. Réputé
pour sa bravoure – il contribue à la victoire des armées républicaines – et ses talents d’orateur, il participe
en 1793 à la rédaction de la Constitution et à celle de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Il se
distingue aussi par son intransigeance. Surnommé l’Archange de la Terreur, il tombe victime du système qu’il
a contribué à mettre en place et meurt sur l’échafaud aux côtés de Robespierre.

POINT Info

Scénario du dossier
Dans la première double page, OUVERTURES, les extraits d’un discours historique, d’une chanson et d’un
poème permettront aux apprenants de réfléchir à des injustices sociales qui ont marqué l’histoire et à donner
leur avis sur quelques-uns des débats de société qui agitent l’Europe aujourd’hui.
Dans LA VIE AU QUOTIDIEN, ils examineront une pétition pour la survie d’un théâtre et rédigeront un texte
analogue pour la défense d’une institution culturelle nationale. Ils réagiront ensuite à une pétition en
demandant des précisions sur son contenu avant de la signer.
La première double page d’OUTILS POUR entraînera les apprenants à aider et encourager les autres. Ils
écouteront des documents sonores d’appel à la solidarité, ce qui les amènera à étudier deux points de
grammaire : le participe présent et le gérondif.
Dans POINTS DE VUE SUR, les apprenants passeront en revue différentes façons de se battre tous ensemble
pour une grande cause. Ils échangeront sur le thème puis examineront, à l’écrit et à l’oral, les témoignages
de personnes engagées.
Dans la deuxième double page d’OUTILS POUR, ils examineront une manifestation sous un angle humoris-
tique, ce qui sera l’occasion de voir l’expression du but. Ensuite, ils travailleront sur l’expression de la durée
en lisant un texte de présentation et des témoignages sur une association humanitaire.
Dans PAROLES EN SCÈNE, les apprenants prononceront des slogans sur tous les tons. Puis ils joueront un
extrait d’une pièce politique de Jean-Paul Sartre.
Dans le PROJET, ils proposeront un programme pour une Journée de la gentillesse. Ils compareront leurs
travaux, se mettront d’accord sur la meilleure façon d’agir et passeront à l’action.
Dans S’EXERCER, ils systématiseront à l’aide d’exercices les points linguistiques vus dans le dossier.
Dans VERS LE DELF B1, les apprenants mobiliseront les acquis de ce dossier à travers deux exercices de
compréhension orale et une activité de production orale.

5

Page 171

171

Je voyage D9

Compréhension des écrits
Exercice 1
Compter 0,5 point par bonne réponse.

1. Les Chênes verts 2. Marc & Montmija
3. Cap France

Finistère
4. VVF Villages

Doucy-Valmorel

Convient
Ne convient

pas
Convient

Ne convient
pas

Convient
Ne convient

pas
Convient

Ne convient
pas

Ouvert au
Nouvel An

✗ ✗ ✗ ✗

Montagne ✗ ✗ ✗ ✗
Animaux
acceptés

✗ ✗ ✗ ✗

Visite de ville
olympique

✗ ✗ ✗ ✗

Possibilité
de parapente

✗ ✗ ✗ ✗

VVF Villages Doucy-Valmorel. �������������”������������������������������
����������������������
��������������

����������� ���›�

Exercice 2

CORRIGÉ
1. b – 2. a – 3. Ils veulent donner une bonne image de leur ville. – 4.����
��� ��
���
����������������������������
������������������������������ ����£������
���������
���������������������������������

����������������������
�›���
a. Faux : « Né aux États-Unis, le phénomène des ��������… » b. Vrai : « Aujourd’hui, il est décliné dans huit pays,
avec seize associations de bénévoles. » – 5. a – 6. b – 7.����
��� ��
���
����������������������������������������
������������������ ����£������
���������
���������������������������������

����������������������
�›��a. Vrai :
« Parisien d’un jour, Parisien toujours n’accepte que des petits groupes de un à six visiteurs. « Les bénévoles
ont un contact unique avec les personnes qu’ils prennent en charge, ils essayent vraiment de faire en sorte
qu’elles se sentent chez elles à l’issue de la promenade », explique le président de l’association, Dominique
Cotto. » – b. Faux : « tout ça, c’est de la concurrence déloyale ». – 8. c – 9. Il affirme qu’elle est complémentaire.

Production écrite

EXEMPLE DE PRODUCTION
De : Louise – À : Simon et Charlotte – Objet : Week-end
Salut, comment va ?
Un petit mot pour vous dire que pour moi, tout va super bien ! J’ai suivi vos conseils et j’ai décidé de partir en
week-end au bord de la mer. Rien de tel qu’un petit break pour retrouver le moral. Ce matin, réveil aux aurores
et départ en bus direction Bordeaux. Trois heures de route passées à discuter avec mon voisin, un Écossais
passionnant et passionné !!! Arrivés à destination, installation à l’hôtel, puis déjeuner dans un petit restaurant
du centre avec tout le groupe et le guide. Tous sont très sympas mais rien ne vaut les discussions en tête à
tête avec mon bel Écossais ! Aujourd’hui, après-midi libre, on en a profité pour faire une promenade à vélo
tous les deux au milieu des champs de vigne, c’était magique !!!
Demain, au programme, la dune du Pyla : 120 mètres de haut, un mini-Sahara au bord de la mer, j’ai hâte d’y
être !!!
Je vous appelle dès mon retour, bisous à tous les deux,
Louise

Page 172

172

D9 Je voyage

Production orale
Entretien dirigé – sans préparation – durée de l’épreuve : 2 à 3 minutes

Question 1 : Parlez-moi de la ville ou du village où vous habitez.
���
�����������
��������J’habite dans un tout petit village de montagne. Une église, quelques commerces
et une nature à couper le souffle ! C’est magnifique ! La ville la plus proche se trouve à plus de quarante
kilomètres. Bien sûr, ici, tout le monde se connaît, ce qui est parfois un peu pesant, mais j’adore y vivre !

Question 2 : Quels sont les lieux où vous aimez retrouver vos amis ?
���
�����������
��������En semaine, on adore se retrouver dans un petit café près de l’université. On peut
y rester des heures à discuter. Les serveurs sont très sympas, certains sont même devenus des amis. Et le
week-end, on va souvent dans un bar à tapas place de la Mairie.

Question 3 : Quels sont les pays que vous aimeriez visiter ? Pourquoi ?
���
�����������
��������J’adorerais partir à la Réunion. Son volcan, ses montagnes et ses côtes, j’en rêve
depuis des années ! J’adore le sport et un ami m’a dit qu’il y avait de superbes randonnées à faire et que,
pour la plongée, c’était vraiment un lieu idéal.

Exercice en interaction – sans préparation – durée de l’épreuve : 3 à 4 minutes

EXEMPLE DE PRODUCTION
Examinateur : Alors, tu as réfléchi pour février ? On part ?
Candidat : Oui, ce serait génial. J’ai vu une super offre sur Internet : une semaine à Courchevel dans un hôtel
magnifique…
Examinateur : À Courchevel ??! Tu veux partir à la montagne ?
Candidat : Bien sûr ! Février, c’est la meilleure période pour partir à la montagne !
Examinateur : Oui, mais tu sais, moi, la montagne, c’est pas mon truc… Par contre, un petit séjour à la mer...
Candidat : On peut partir à la mer cet été si tu veux. Mais là, franchement, avec la neige qu’il a cette année, ce
serait dommage de pas en profiter... Et puis, Courchevel, c’est une station extra ! J’y suis allé il y a deux ans
avec des amis, on s’est éclatés !!!
Examinateur : Oui, enfin moi, je risque pas de m’éclater, je suis nul en ski...
Candidat : T’inquiète, ça s’apprend vite ! Et puis, à l’hôtel, il y a une piscine, un sauna, un jacuzzi, bref, de quoi
te requinquer le soir avant de sortir dans une des boîtes de la station !
Examinateur : Bon, alors, pourquoi pas ! Direction Courchevel !

Expression d’un point de vue – préparation : 10 minutes – durée de l’épreuve : 2 à 3 minutes

EXEMPLE DE PRODUCTION
Ce texte parle de la différence entre « touriste » et « voyageur ». Le touriste est considéré comme passif, il est
uniquement en quête de plaisir. Le voyageur, lui, est en quête de découvertes, d’expériences. Effectivement,
les gens n’ont pas tous la même façon de voyager. Certains ne s’intéressent pas réellement aux pays qu’ils
visitent, ni aux habitants de ces pays. Ils voyagent souvent en groupe et ne visitent que les lieux recommandés
par les guides, photographiant tout et n’importe quoi à longueur de journée pour pouvoir dire à leur retour :
« Eh oui, j’y étais ! ». D’autres, au contraire, sortent des sentiers battus, cherchent à rencontrer les habitants
des lieux qu’ils traversent et à découvrir des endroits peu connus, au risque peut-être de rompre la tranquillité
de ces lieux. Alors, oui, on peut faire la différence entre le « touriste » passif et le « voyageur » actif, mais après
tout, l’important est que chacun d’entre eux y trouve son compte.

Similer Documents