Download La monnaie et ses mécanismes PDF

TitleLa monnaie et ses mécanismes
TagsCurrency Money Creation Banks French Franc Cheque
File Size556.9 KB
Total Pages129
Document Text Contents
Page 2

Dominique Plihon

La monnaie
et ses mécanismes

Quatrième édition

Éditions La Découverte
9 bis, rue Abel-Hovelacque

75013 Paris

Page 64

Cette transformation de la structure de l’EIT, avec le poids
croissant pris par les financements de marché par rapport aux
crédits bancaires, est le résultat des processus de marchéisation
et de mobiliérisation des financements qui caractérisent l’éco-
nomie de marchés financiers. On constate que les entreprises, et
surtout les administrations publiques dont l’endettement a aug-
menté de 83 % entre 1993 et 2002, sont les principales béné-
ficiaires de ce nouveau régime de financement dans la mesure
où elles sont les principales émettrices de titres sur les marchés.

4. Les nouvelles formes d’intermédiation

Le développement de la finance de marché entraîne un recul
des opérations bancaires traditionnelles qui consistent à faire
des crédits et à gérer des dépôts. L’on constate effectivement
que la part des crédits et des dépôts dans le bilan des banques
a fortement baissé : de 1980 à 2002, la part des crédits à la
clientèle dans l’actif des banques commerciales a régressé de
84 % à 38 %, tandis que la part des dépôts de la clientèle a
chuté de 73 % à 27 % (tableau 10). Mais, dans le même temps,
les banques ont élargi la gamme de leurs opérations en profitant
du développement des marchés de titres. En effet, les banques
participent de plus en plus au financement de l’économie par
l’achat de titres, qu’il s’agisse de titres à court terme du marché
monétaire (TCN) ou de valeurs mobilières (actions et obli-
gations). Ainsi, à l’actif des banques, la part des titres a presque
décuplé, passant de 5 % en 1980 à 47 % de 1980 à 2002. Paral-
lèlement, une proportion croissante des ressources bancaires est
collectée sur les marchés par l’émission de titres (certificats de
dépôts, obligations et actions) dont le poids au passif a bondi
de 6 % à 52 % sur la même période. On assiste ainsi à un
processus de mobiliérisation des bilans bancaires, c’est-à-dire
qu’une part de plus en plus grande du bilan et de l’activité des
banques a pour support les titres.

Les nouvelles modalités de la création monétaire

Désormais, les banques émettent de la monnaie non seu-
lement à l’occasion de leurs opérations de crédit, mais

63

Page 65

TABLEAU 10. — STRUCTURES DU BILAN DES BANQUES AFB*
DE 1980 À 2000

Actif (en %) 1980 2002

Crédits à la clientèle 84 38
Titres 5 47
Valeurs immobilisées 9 7
Divers 2 8

Total de l’actif 100 100

Passif (en %)
Opérations interbancaires (solde) 13 10
Dépôts de la clientèle 73 45
Titres 6 52
Divers 0 7
Fonds propres et provisions 8 9

Total du passif 100 100

* L’Association française des banques (AFB) regroupe la plus grande partie
des banques, l’autre partie correspondant au réseau mutualiste et coopératif.

Source : D. Plihon, d’après les données de la commission bancaire.

également en contrepartie de leurs opérations de financement
par achats de titres. Dans le cadre du régime d’économie
d’endettement, la création monétaire s’effectuait principa-
lement à l’occasion des opérations de crédit. Dans le nouveau
régime, les banques créent également de la monnaie en contre-
partie de leurs financements par acquisition de titres sur les
marchés. Ainsi, les modalités de la création monétaire se sont
diversifiées. Le crédit n’est plus qu’une des sources de la
création monétaire.

De plus, les crédits créent moins de dépôts dans la mesure
où la part des dépôts diminue dans le bilan des banques et
dans les actifs financiers détenus par les agents non financiers
(tableau 5, p. 37). Le fait que ces derniers se portent de plus en
plus vers des actifs autres que les dépôts bancaires, tels que
les parts de SICAV monétaires, constitue une « fuite » dans le
système bancaire stricto sensu. Il en résulte une diminution du
pouvoir de création monétaire des banques.

64

Page 128

Quel avenir pour nos retraites ?,
nº 289, Gaël Dupont
et Henri Sterdyniak.

Question nationale au XIXe siècle (La),
nº 214, Patrick Cabanel.

Régime de Vichy (Le),
nº 206, Marc Olivier Baruch.

Régime politique de la Ve République
(Le), nº 253, Bastien François.

Régimes politiques (Les),
nº 244, Arlette Heymann-Doat.

Régionalisation de l’économie
mondiale (La), nº 288,
Jean-Marc Siroën.

Revenu minimum garanti (Le),
nº 98, Chantal Euzéby.

Revenus en France (Les), nº 69,
Yves Chassard et Pierre Concialdi.

Santé des Français (La), nº 330,
Haut comité de la santé publique.

Sciences de l’éducation (Les), nº 129,
Éric Plaisance et Gérard Vergnaud.

Sexualité en France (La),
nº 221, Maryse Jaspard.

Société du risque (La),
nº 321, Patrick Peretti Watel.

Socio-économie des services, nº 369,
Jean Gadrey.

Sociologie de Durkheim (La),
nº 154, Philippe Steiner.

Sociologie de Georg Simmel (La),
nº 311, Frédéric Vandenberghe.

Sociologie de l’architecture,
nº 314, Florent Champy.

Sociologie de l’art, nº 328,
Nathalie Heinich.

Sociologie de l’éducation,
nº 169, Marlaine Cacouault
et Françoise Œuvrard.

Sociologie de l’emploi,
nº 132, Margaret Maruani et
Emmanuèle Reynaud.

Sociologie de l’immigration, nº 364,
Andrea Rea et Maryse Tripier.

Sociologie de l’organisation sportive,
nº 281, William Gasparini.

Sociologie de la bourgeoisie,
nº 294, Michel Pinçon
et Monique Pinçon-Charlot.

Sociologie de la consommation,
nº 319, Nicolas Herpin.

Sociologie de la lecture, nº 376,
Chantal Horellou-Lafarge et
Monique Segré.

Sociologie de la négociation, nº 350,
Reynald Bourque
et Christian Thuderoz.

Sociologie de la prison,
nº 318, Philippe Combessie.

Sociologie de Marx (La),
nº 173, Jean-Pierre Durand.

Sociologie de Norbert Elias (La),
nº 233, Nathalie Heinich.

Sociologie des cadres,
nº 290, Paul Bouffartigue
et Charles Gadea.

Sociologie des entreprises, nº 210,
Christian Thuderoz.

Sociologie des mouvements sociaux,
nº 207, Erik Neveu.

Sociologie des organisations,
nº 249, Lusin Bagla.

Sociologie des publics, nº 366,
Jean-Pierre Esquenazi.

Sociologie des relations
internationales,
nº 335, Guillaume Devin.

Sociologie des relations
professionnelles,
nº 186, Michel Lallement.

Sociologie des syndicats,
nº 304, Dominqiue Andolfatto
et Dominique Labbé.

Sociologie du chômage (La),
nº 179, Didier Demazière.

Sociologie du conseil en management,
nº 368, Michel Villette.

Sociologie du droit, nº 282,
Évelyne Séverin.

Sociologie du journalisme,
nº 313, Erik Neveu.

Sociologie du sida, nº 355, Claude
Thiaudière.

Sociologie du sport, nº 164,
Jacques Defrance.

Sociologie du travail (La),
nº 257, Sabine Erbès-Seguin.

Sociologie économique (La),
nº 274, Philippe Steiner.

Sociologie historique du politique,
nº 209, Yves Déloye.

Sociologie de la ville, nº 331, Yankel
Fijalkow.

Sociologie et anthropologie de Marcel
Mauss, nº 360, Camille Tarot.

Sondages d’opinion (Les), nº 38,
Hélène Meynaud et Denis Duclos.

Stratégies des ressources humaines
(Les), nº 137, Bernard Gazier.

Syndicalisme en France
depuis 1945 (Le), nº 143,
René Mouriaux.

Syndicalisme enseignant (Le),
nº 212, Bertrand Geay.

Système éducatif (Le), nº 131,
Maria Vasconcellos.

Système monétaire international
(Le), nº 97, Michel Lelart.

Page 129

Taux de change (Les), nº 103,
Dominique Plihon.

Taux d’intérêt (Les),
nº 251, A. Bénassy-Quéré, L. Boone
et V. Coudert.

Taxe Tobin (La), nº 337,
Yves Jegourel.

Tests d’intelligence (Les), nº 229,
Michel Huteau et Jacques Lautrey.

Théorie de la décision (La), nº 120,
Robert Kast.

Théories économiques du
développement (Les), nº 108,
Elsa Assidon.

Théorie économique néoclassique
(La) :
1. Microéconomie, nº 275,
2. Macroéconomie, nº 276,
Bernard Guerrien.

Théories de la monnaie (Les), nº 226,
Anne Lavigne et Jean-Paul Pollin.

Théories des crises économiques
(Les), nº 56, Bernard Rosier
et Pierre Dockès.

Théories du salaire (Les),
nº 138, Bénédicte Reynaud.

Théories sociologiques
de la famille (Les), nº 236,
Catherine Cicchelli-
Pugeault et Vincenzo Cicchelli.

Travail des enfants dans le monde
(Le), nº 265, Bénédicte Manier.

Travail et emploi des femmes,
nº 287, Margaret Maruani.

Travailleurs sociaux (Les), nº 23,
Jacques Ion et Bertrand Ravon.

Union européenne (L’), nº 170,
Jacques Léonard et Christian Hen.

Urbanisme (L’), nº 96,
Jean-François Tribillon.

Dictionnaires

R E P È R E S
Dictionnaire de gestion, Élie Cohen.
Dictionnaire d’analyse économique,

microéconomie, macroéconomie,
théorie des jeux, etc.,
Bernard Guerrien.

Guides

R E P È R E S
L’art de la thèse, Comment préparer et

rédiger une thèse de doctorat, un
mémoire de DEA ou de maîtrise ou
tout autre travail universitaire,
Michel Beaud.

Les ficelles du métier. Comment
conduire sa recherche en sciences
sociales, Howard S. Becker.

Guide des méthodes de l’archéologie,
Jean-Paul Demoule, François Giligny,
Anne Lehoërff, Alain Schnapp.

Guide du stage en entreprise,
Michel Villette.

Guide de l’enquête de terrain,
Stéphane Beaud, Florence Weber.

Manuel de journalisme. Écrire pour le
journal, Yves Agnès.

Voir, comprendre, analyser les
images, Laurent Gervereau.

Manuels

R E P È R E S
Analyse macroéconomique 1.
Analyse macroéconomique 2.
17 auteurs sous la direction de

Jean-Olivier Hairault.
Une histoire de la comptabilité

nationale, André Vanoli.

Composition Facompo, Lisieux (Calvados)
Achevé d’imprimer en juin 2004 sur les presses
de l’imprimerie Campin à Tournai (Belgique)
Dépôt légal : juillet 2004.

Imprimé en Belgique

Similer Documents