Download Mettre en Oeuvre Le Six Sigma PDF

TitleMettre en Oeuvre Le Six Sigma
File Size1.4 MB
Total Pages175
Table of Contents
                            Sommaire
Introduction
1. Les concepts du Six Sigma
	Les six axes du Six Sigma, une organisation méthodique
		L’axe des ressources humaines, ou «Management»
		L’axe des attentes des clients
		L’axe de la gestion de projet
		L’axe financier
		L’axe de la communication
		L’axe des outils informatiques et des statistiques
	Différentes méthodes de déploiement
2. La phase de décision
3. Étape 1 : définir le cadre du projet
	Préparer la charte du projet
	L’organisation du processus : le SIPOC
	Synthétiser la voix du client
	La synthèse de la phase de définition
4. Étape 2 : mesurer
	Le détail du SIPOC : la cartographie
	La déclinaison des demandes des clients
	La préparation à la collecte des données
		Première étude du processus de mesure
		Seconde étude de la mesure
	Les données collectées
	Le niveau de sigma et les aspects financiers
5. Étape 3 : analyse du processus
	Objectif
	De la mesure à l’analyse
	L’AMDEC
	Bilan de l’AMDEC
	Autres utilisations de l’AMDEC
	Analyse statistique des données
	Étude de l’emballage 1
	Plan d’expériences sur l’emballage 1
	Étude de l’emballage 2
	Étude de l’emballage 3
	Analyse des emballages en entrée
	Conclusions de la phase d’analyse
6. Étape 4 : innover/améliorer
	Génération des idées potentielles
		Action sur la zone de stockage
		Action avec un fournisseur
		Action de suivi
		Partage des meilleures compétences
		Utilisation de Poka Yoke
	Sélection des solutions retenues
	Mise en oeuvre des solutions
	En conclusion
7. Étape 5 : contrôler/maîtriser
	Validation de réalisation des actions
	Procédures et instructions
	Les cartes de contrôle
	Niveau de réalisation des actions et pérennisation
	Satisfaction des clients et calculs de capabilité
	Les éléments financiers
	Finalité de la phase de contrôle
	Validation du processus
Conclusion
Bibliographie
Sites Internet utiles
                        
Document Text Contents
Page 1

doc-4-1.eps


Mettre en œuvre
le Six Sigma

Caroline Fréchet

CD-Rom de démonstration
MINITAB® offert

Configuration requise

• PC avec processeur Pentium,
32 Mo de RAM.

• Système d’exploitation Win-
dows 95 ou supérieur.
• Le logiciel Acrobat Reader 4.0
(ou supérieur) est nécessaire à la
consultation de ce CD-Rom
(fourni sur le CD-Rom).
• Ce CD-Rom contient MINITAB®
13.31 version française et MINITAB®
14 version anglaise en version
d’évaluation valable 30 jours après
la date d’installation.

35 

Co
de

é
di

te
ur

:
G

52
12

0


IS
BN

:
2-

70
81

-2
12

0-
0

9
7
8
2
7
0
8

1
2
1
2
0
1

C
ar

o
lin

e
Fr

éc
h

et

C
on

ce
pt

io
n
:
N

or
d-

C
om

po

M
et

tr
e

en
œ

uv
re

le
S

ix
S

ig
m

a

QUALITÉ

Le Six Sigma est la démarche de qualité de référence
à travers le monde. Elle permet d’améliorer la
performance des processus, de mieux satisfaire les
clients et d’accroître la rentabilité des opérations.
Les meilleures entreprises, tant industrielles que
de services, l’appliquent avec succès.

Le Six Sigma repose sur plusieurs piliers, dont ce
livre rend compte : l’utilisation des statistiques
mises en images par logiciel, l’articulation autour
de la gestion de projet (DMAIC), la communication
autour du projet, la prise en compte des demandes
des clients et, surtout, l’appui de la direction.
Toutes ces dimensions font du Six Sigma un
outil très performant, qui permet des économies
considérables.

En suivant un exemple simple, l’auteur montre
comment mettre en œuvre le Six Sigma. Au-delà
d’une simple liste d’outils ou de concepts, cet
ouvrage présente, à l’intérieur du cadre DMAIC,
une logique d’utilisation des outils avec la manière
dont ils répondent à la résolution d’un problème
concret. Le lecteur trouvera ainsi le sens à donner
à ses projets.

> Définir et positionner
le projet

> Mesurer la situation
existante

> Analyser les causes
des problèmes

> Innover et améliorer
en cherchant des
solutions pour remédier
aux problèmes

> Contrôler les résultats
par la mise en place
de solutions pérennes

Comment utiliser le Six Sigma avec facilité

Caroline FRÉCHET, experte française en Six Sigma, intervient dans
plusieurs entreprises internationales, nationales ou régionales en tant
que formatrice et consultante. Elle a réalisé plusieurs projets, en a coaché
un grand nombre et formé des populations très diversifiées.

C
D

-R
om offert

52120_Six_Sigma 20/06/05, 15:081

TAG
Typewriter

Page 2

doc-4-1.eps


Mettre en œuvre
le Six Sigma

Caroline Fréchet

CD-Rom de démonstration
MINITAB® offert

Configuration requise

• PC avec processeur Pentium,
32 Mo de RAM.

• Système d’exploitation Win-
dows 95 ou supérieur.
• Le logiciel Acrobat Reader 4.0
(ou supérieur) est nécessaire à la
consultation de ce CD-Rom
(fourni sur le CD-Rom).
• Ce CD-Rom contient MINITAB®
13.31 version française et MINITAB®
14 version anglaise en version
d’évaluation valable 30 jours après
la date d’installation.

35 

Co
de

é
di

te
ur

:
G

52
12

0


IS
BN

:
2-

70
81

-2
12

0-
0

9
7
8
2
7
0
8

1
2
1
2
0
1

C
ar

o
lin

e
Fr

éc
h

et

C
on

ce
pt

io
n
:
N

or
d-

C
om

po

M
et

tr
e

en
œ

uv
re

le
S

ix
S

ig
m

a

QUALITÉ

Le Six Sigma est la démarche de qualité de référence
à travers le monde. Elle permet d’améliorer la
performance des processus, de mieux satisfaire les
clients et d’accroître la rentabilité des opérations.
Les meilleures entreprises, tant industrielles que
de services, l’appliquent avec succès.

Le Six Sigma repose sur plusieurs piliers, dont ce
livre rend compte : l’utilisation des statistiques
mises en images par logiciel, l’articulation autour
de la gestion de projet (DMAIC), la communication
autour du projet, la prise en compte des demandes
des clients et, surtout, l’appui de la direction.
Toutes ces dimensions font du Six Sigma un
outil très performant, qui permet des économies
considérables.

En suivant un exemple simple, l’auteur montre
comment mettre en œuvre le Six Sigma. Au-delà
d’une simple liste d’outils ou de concepts, cet
ouvrage présente, à l’intérieur du cadre DMAIC,
une logique d’utilisation des outils avec la manière
dont ils répondent à la résolution d’un problème
concret. Le lecteur trouvera ainsi le sens à donner
à ses projets.

> Définir et positionner
le projet

> Mesurer la situation
existante

> Analyser les causes
des problèmes

> Innover et améliorer
en cherchant des
solutions pour remédier
aux problèmes

> Contrôler les résultats
par la mise en place
de solutions pérennes

Comment utiliser le Six Sigma avec facilité

Caroline FRÉCHET, experte française en Six Sigma, intervient dans
plusieurs entreprises internationales, nationales ou régionales en tant
que formatrice et consultante. Elle a réalisé plusieurs projets, en a coaché
un grand nombre et formé des populations très diversifiées.

C
D

-R
om offert

52120_Six_Sigma 20/06/05, 15:081

Page 87

Étape 2 : mesurer 73
©

É
d

iti
o

n
s

d
’O

rg
a
n

is
a
tio

n

Synthèse des évaluations sur les emballages

Évaluateur N° d’emballage Jugement Nombre d’endroits abîmés

A 1 B 0

A 1 B 0

A 1 B 0

B 1 B 0

B 1 M 1

B 1 B 0

C 1 M 1

C 1 M 1

C 1 M 1

A 2 M 4

A 2 M 7

A 2 M 5

B 2 M 4

B 2 M 6

B 2 M 6

C 2 M 6

C 2 M 6

C 2 M 6

A 3 M 2

A 3 M 3

A 3 M 3

B 3 M 5

B 3 M 6

B 3 M 5

C 3 M 6

C 3 M 7

C 3 M 6

Page 88

74 Mettre en œuvre le Six Sigma

©
É

d
iti

o
n

s
d

’O
rg

a
n

is
a
tio

n

À l’aide du logiciel MINITAB®, on réalise ensuite l’analyse
de la répétabilité et de la reproductibilité du nombre de
coins abîmés, mesurés par les évaluateurs.

Linéarité du nombre de coins abîmés

Trois emballages sont mesurés trois fois par trois évalua-
teurs. Chacune des cases du graphique sur la linéarité
représente les résultats obtenus sur les différents colis.
L’évaluateur A a fait trois mesures sur l’emballage A et ses
résultats sont illustrés par la série de trois points succes-
sifs. Les évaluateurs B et C ont fait de même. Cette opéra-
tion est représentée aussi pour les autres emballages.

Les emballages semblent mesurés de façon différente par
les trois évaluateurs. Le premier (A) n’a pas détecté de
défauts sur l’emballage 1 : pour lui, il est bon. Pour
l’emballage 3, il a aussi observé moins de coins abîmés
que les autres personnes. L’évaluateur B a une approxima-
tion différente sur chacun des emballages. Il n’est pas
stable dans ses évaluations. Les mesures de C semblent
plus constantes que celles des autres.

Gage name : Observation visuelle
Date of study : 04/01

Reported by : A. M.
Tolerance :
Msc :

1 2 3

0

1

2

3

4

5

6

7
Évaluateur

Évaluateur

A
B
C

Mean

N
b

en
dr

oi
ts

a


m
es

Panel variable : N° emballage

©
M

IN
IT

A
B

®

Page 174

160 Bibliographie

©
É

d
iti

o
n

s
d

’O
rg

a
n

is
a
tio

n

Automotive Industry Action Group, Statistical Process Control Refe-
rence Manual, disponible à l’AIAG, 1995a.

Automotive Industry Action Group, Potential Failure Mode and Effects
Analysis Reference Manual, disponible à l’AIAG, 1995b.

Wheeler, D.J., D. Chambers, Understanding Statistical Process Control,
éd. SPC Press, 1992.

Page 175

Sites Internet utiles

www.minitab.fr

www.frechetconseil.com

adresses e-mail de Caroline Fréchet :

[email protected]

[email protected]

www.minitab.fr
www.frechetconseil.com

Similer Documents